__________________________________

Acti Patrimoine - Acti Finance

__________________________________

Spécial IFI 2018 : comment évaluer ses biens immobiliers

Posté le : 20/03/2018

(Les Echos) (…) Comme c'était le cas pour l'ISF,  le montant à déclarer à l'IFI est la valeur vénale des biens immobiliers détenus. (…) La valeur vénale est la valeur à laquelle vous vendriez ces biens en l'état au 1er janvier de l'année de déclaration. Cette valeur se détermine par comparaison avec des biens similaires vendus dans le même secteur géographique. L'administration dispose de beaucoup d'éléments, mais elle se base en général sur des références de cession qui ne tiennent pas compte des spécificités des biens immobiliers. Il faut donc, dans la plupart des cas, s'appuyer sur  les valeurs moyennes que recensent nombre de sites spécialisés (MeilleursAgents, notaires...). Les redevables peuvent aussi consulter le site Patrim mis en ligne par l'administration fiscale. Il est censé recenser les dernières ventes réalisées. (…) Mais bien sûr, comme aucun bien n'est exactement identique à un autre, il faut, le cas échéant, corriger la valeur moyenne ou celle du bien comparable recensé sur Patrim :
 
  • A la baisse, si votre bien nécessite de très gros travaux (type réfection complète de toiture, ravalement) ou souffre de défauts (nuisances visuelles ou sonores liées, par exemple, à la présence d'un hôpital ou d'un établissement industriel).
     
  • A la hausse, si la situation est très prisée (étage élevé, absence de vis-à-vis, front de mer, quartier résidentiel), si le bien est rare ou encore s'il dispose d'annexes ou d'atouts hors norme (grand terrain, vaste terrasse, plusieurs chambres de service, plusieurs parkings, piscine, tennis...).