__________________________________

Acti Patrimoine - Acti Finance

__________________________________

Assurance vie : la niche fiscale suscite le débat

Posté le : 03/04/2018

(La Tribune) (…) Le projet de loi Pacte, dévoilé en partie par Bruno Le Maire mercredi, prévoit de "faciliter le paiement des contrats d'assurance vie en titres ou en parts de fonds de capital-risque, ce qui favorise le développement de ces investissements par les assureurs" et "d'élargir la liste des fonds éligibles à l'assurance vie, notamment les fonds professionnels de capital-investissement". Or "cela ne suffira pas à faire basculer l'épargne" selon Jean-David Chamboredon, co-président de l'association France Digitale et président exécutif du fonds d'investissement Isai. La proposition portée par le co-président de France Digitale consisterait à revoir le plafond d'apport dans les contrats d'assurance vie afin d'inciter les épargnants les plus fortunés à prendre plus de risques, sachant qu'environ 60 % des détenteurs de ces contrats dépassent le plafond de 150.000 euros à la fiscalité réduite. "Il ne s'agit pas de créer une nouvelle niche fiscale, mais d'aménager la niche existante sur l'assurance vie en permettant de transférer une partie de l'argent placé en fonds euro vers des placements en non coté, dont le capital-risque", a-t-il expliqué. "Cela pourrait faire bouger 60 % de l'assurance vie." Le plafond de 150.000 euros serait abaissé des montants déplacés vers du risque, et les versements complémentaires bénéficieraient toujours d'une imposition réduite et non du taux de 30 % du prélèvement forfaitaire unique (PFU).